Aviron Hennebontais - morbihan (56)

L'aviron Hennebontais, affilié à la FFA, Fédération Française d'Aviron
vous souhaite la bienvenue sur son site Internet !

AVIRON HENNEBONTAIS – 47, Rue Eric Tabarly – 56700 HENNEBONT Tél: 02 97 36 43 71 Fax : 09 55 90 60 99

banniere.jpg


A noter :  

Portes Ouvertes :
Dimanche 16 septembre 
Samedi 22 septembre
  

A noter :  

WE travaux pour tous
les 27 et 28 octobre   

A noter :  

WE travaux pour tous
les 27 et 28 octobre   

A noter :  

Aviron. Un club local et international
Le Télégramme 

  
Un plan d'eau ideal

Aviron France

Ville Hennebont

Les 2 derniers billets

Parmi les points abordés:

Adhésions: 103 licences, bonne année au regard des précédentes.

Achat de matériel à positionner avant l’AG du 10 novembre : · double Wintech de loisir intermédiaire entre les canoés et les doubles skeul. · ou 4x d’occasion destiné à remplacer à terme un des 4 bois

Section Sportive :
démarche de mutualisation avec les clubs d’Auray et du Ter à concrétiser à la rentrée
13 et 14 octobre coupe des Dames et des Messieurs.
Arrivée de jeunes attendue suite à Estivales et ViteVac.

Section loisirs très active cet été 2018 (voir nouvelles).

Challenge 2018 : 21ième édition: 6 équipages (sur 10) engagés pour Hennebont ce qui représente 30 licenciés supplémentaires pour le club. Bonne implication des bénévoles,

Trente ans : dates des 27 et 28 avril 2019 retenue. Réunion 28 septembre à 18 heures, ouverte à toutes les bonnes volontés

Prochaine réunion : le 02 Novembre 2018

Prochaine AG : le 10 novembre.

... / ... Lire la suite

Publié le 16/09/2018 08:38  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Haut

OF5_06_2018_Bapteme.JPG  Album

Le mot du président

Une cérémonie de baptême de bateaux est obligatoirement un moment important de la vie d’un club d’aviron qui ici à Hennebont ne se présente que tous les 3 ou 4 ans.

Cela traduit la vie et la dynamique du club, via les renouvellements et acquisitions d’embarcations… ce qui va sans le dire, mais encore mieux en le disant est une condition indispensable pour ramer.

Aujourd’hui nous allons baptiser 5 bateaux, dont un nouveau bateau de sécurité, et 4 bateaux de rivière.

Depuis plusieurs baptêmes le club a choisi des noms d’oiseaux exprimés en breton.

Ce sera le cas des 4 bateaux de rivière, qui vont bénéficier d’un nom choisi par vote des adhérents parmi une liste proposée.

Le bateau de sécurité est un catamaran assemblé par des membres du club, qui permet de remplacer des embarcations (non nommées) qui sont soit vendue pour l’une et en vente pour l’autre. Le CA de l’aviron Hennebontais a souhaité baptiser ce nouveau bateau du nom d’un rameur : Philippe Le Déit qui malheureusement nous a quitté en pleine force de l’âge, il y a un an. Philippe venait de découvrir l’aviron et avait rapidement trouvé ses marques parmi nous tant comme rameur qu’en tant que bénévole, ou sa contribution nous a particulièrement aidé dans nos projets d’extension de la base. Je remercie Zora, son épouse, et Charlotte, Kaelig, et Riwal, ses enfants, ici présents, qui ont accepté notre proposition. Sa disparition a affecté l’ensemble du club, et ce baptême est notre façon de rendre hommage à un excellent camarade.

En ce qui concerne les bateaux de rivière, nous avons : Primo, 2 skiffs de marque française VEGA acquis d’occasion. Destinés à des rameurs aguerris, ce sont des bateaux qui ont été et seront utilisés en compétition.

FAL’CHUN pour le premier : Que tu puisses naviguer et surfer sur les eaux comme le faucon fond sur ses proies.

EOSTIG pour le second : Que l’on puisse entendre le son de ta coque sur l’eau aussi mélodieux que le chant du rossignol, et alors tu rivaliseras avec Fal’Chun.

Secundo nous avons : un double Salani armé en couple. C’est un bateau un peu âgé, mais encore fringant, malgré une peinture discutable, certes, mais que nous ne discuterons pas puisque ce bateau nous a été donné, et qu’il peut faire le bonheur de rameurs loisirs, ou de jeunes en phase d’apprentissage.

Ce sera SATANIG : ou Pétrel tempête, ce nom te vient de ta couleur noire, et de tes dons quasi sataniques selon les pêcheurs bretons, qui te permettent de voler dans les pires conditions de mer. Du noir tu en es pourvu.  Puisses-tu avec la même assurance prendre soin de tous les rameurs débutants ou non qui te feront voguer.

Et Tertio, nous avons un quatre Empacher de pointe, venant de Versailles, qui de tout temps a navigué sur le Grand Canal du château du même nom. Il répondait jusque-là au nom de Président Hubert. A Hennebont nous n’avons pas cette habitude de célébrer les présidents, alors à toi aussi nous allons donner un nom d’oiseaux. Mais avant cela nous respecterons la tradition qui veut que l’on coupe le macoui. Ma quoi, Ma quoi ?? Le Macoui, ce terme qui désigne le sillage, le grand serpent qui suit en permanence l’embarcation, et qui est attaché à son nom de baptême. Chaque bateau ne peut avoir qu’un seul macoui, et il est donc nécessaire de couper le macoui attaché à son ancien nom. Et pour cela c’est un bateau ami qui doit frôler ta poupe par trois fois, en faisant le plus de bruit possible. Enfin, il nous faut remercier Neptune avec cette prière :

Aujourd’hui, au nom de tous ceux qui ont ramé, ou vont ramer à bord de ce bateau, nous invoquons les dieux du vent et de la mer de nous faire la faveur de leur bénédiction…

Neptune roi de tout ce qui bouge dans et sur les ondes, et Eole puissant gardien des vents : Nous vous offrons nos remerciements pour la protection que vous avez accordée à ce bateau dans le passé. Nous vous exprimons notre gratitude qu’il ait toujours trouvé un abri contre tempêtes et orages et apprécié l’arrivée au ponton. Maintenant nous vous soumettons cette supplique : « Que le nom sous lequel ce quatre de pointe a été jusqu’ici connu soit retiré de vos archives » Aujourd’hui samedi 2 juin 2018 nous vous prions d’accepter son nouveau nom. Que Herlegon soit reconnu et que lui soient accordés une fois de plus les privilèges dont il jouissait auparavant. Aussi nous consacrons de nouveau ce bateau à votre domaine en sachant bien qu’il sera soumis comme toujours aux lois immuables des dieux du vent et de la mer.

HERLEGON : Puisses-tu donner à tes rameurs la grâce et la légèreté de ta silhouette d’aigrette. Sur le Blavet tes congénères tu verras, et pour te rattacher à tes racines nous te rappelons qu’à Versailles un certain Monsieur de la Fontaine a fait de toi un des personnages de ses fables.

En conséquences de quoi, nous allons procéder aux baptêmes selon le rituel consacré, et de bonne foi nous scellons ce pacte par une libation offerte à tous.

... / ... Lire la suite

Publié le 09/08/2018 16:01  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Haut

Les 10 dernières nouvelles

WE des 13 et 14 octobre 2018 - par yp le 19/10/2018 07:45

Pour ce WE des 13 et 14 octobre, l'Aviron Hennebontais s'est impliqué sur trois manifestations extérieures, en plus des sorties habituelles du samedi et dimanche matin.

Pour commencer Johan Erkelens ramait en Allemagne !!
Récit de Johan
            A l'initiative de Ingolf Martin, rameur de Radebeul, près de Dresde, j'ai été accueilli (en même temps que deux rameurs de Port Marly et un rameur belge du club de Lisbonne) dans un des 70 clubs d'aviron du Grand Berlin, le Pro Sport Berlin 24 (PSB 24), anciennement le Post Sport Berlin 24. Ce club, fondé en 1924 par la Poste berlinoise, est un club multisport regroupant une dizaine de disciplines sportives.
            La section aviron est établie dans une grande maison à deux étages à 19 km au sud-est de Berlin, dans le quartier de Köpenick.
A Berlin j'ai pris du plaisir malgré la structure d'un club assez différent du nôtre. Les plus de ce club se situent au niveau de l'accueil, de l'hébergement (50 lits répartis sur des chambres de six et de huit) et leur bassin d'aviron.
 En effet, ce club, le Pro Sport Berlin 24 (fondé en 1924), accueille très chaleureusement tout rameur de loisir assez endurant, car leurs sorties occupent souvent une journée entière.
        Je suis arrivé le mercredi soir, 10 octobre et fus aussitôt invité à prendre le repas avec un autre groupe de rameurs, présents depuis le dimanche soir précédent, venus de tous les coins d'Allemagne ramer pendant toute la semaine.
        La maison est effectivement grande et possède entre autres une grande cuisine et une belle salle à manger/séjour.
Les autres rameurs de mon groupe n'étant pas encore arrivés, j'ai ramé le lendemain avec ce groupe allemand en huit de couple, 20 km le matin ( sur la rivière de la Dahme et le lac du Müggelsee) et 20 km l'après-midi (sur la même rivière, mais cette fois en direction du sud) avec un pique-nique préparé à l'avance. 
Le deuxième jour, je me suis rendu à Berlin centre ville pour y faire un tour en vélo en groupe guidé par un excellent connaisseur de la ville et de son histoire.
   Le soir de ce même jour les autres rameurs de mon petit groupe sont arrivés et après avoir fait les courses pour les petits déjeuners à venir nous avons trouvé un petit restaurant près du club où les filets de hareng étaient succulents !
  Puis, le samedi, nous avons ramé en quatre de couple avec barreur jusqu'au centre ville de Berlin, où nous avons trouvé un petit resto tout simple au bord de l'eau où la saucisse et la soupe aux lentilles nous ont bien calés.
   Le dimanche enfin, nous avons ramé en deux de couple avec barreur vers un lac plus au sud (le Krossinsee) à 17 km du club en passant dans un autre club d'aviron (Mockwitz) pour y prendre le café.
   La seule chose m'ayant un peu défrisé c'était le matériel d'aviron. En effet, tous leurs bateaux sont des bateaux bois à klein relativement lourds et leurs avirons en bois n'avaient pas la même longueur de croisement que les nôtres, à peine 10 cm.
  Mais vu la largeur de leur rivière et de leurs lacs ce type de bateau est un peu moins gêné par le clapot que nous avons rencontré un peu partout.
    Début Avril 2019 il y aura une nouvelle semaine de sorties à la journée organisée par ce club. Je pense m'y rendre et , si le coeur vous en dit, je vous invite à m'accompagner !

Le samedi 13, trois rameuses du club participaient à la coupe des dames à Angers: Martine Charron Belaud, Océane Rocfort, et Paule Beauverger.
Récit de Martine: 
"Trois équipages féminins CD56 étaient engagés dans la coupe des dames le samedi et un équipage masculin CD56 dans la coupe des hommes le dimanche.
37 équipages féminins et 36 équipages masculins étaient engagés. Un record semble-t-il.
Un week-end très agréable tant par le temps que par l'ambiance.
Paule et Océane étaient engagées dans l'équipage CD56 n°2 et moi dans l’équipage CD56 n°1.
L'équipage CD56 n°2 a fini 20ème (1h14min41s)  l'équipage n°3 26ème et l'équipage CD56 n°1 5ème (1h08mn25s)
Un bassin très agréable, un temps magnifique 28 ° et peu de vent.
Le samedi soir une grande partie des équipes (de mémoire plus de 350 personnes) s'est retrouvée pour un apéritif et un repas très convivial au parc Botanica.
La soirée s'est terminée en dansant pour ceux qui sont restés"

Enfin, 7 rameuses et rameurs: Dominique Chanvry, Anne Dreumont, Caroline Balssa, Cathie Le Guennec, Nathalie Shaw, Jean-Francois Gautelier et Jean Louis Hervault se sont rendus sur la Rance pour une première participation du club, au Raid Rance Aviron. 
Récit de Jean Louis (les photos sont ici)
Malgré des conditions météo pluvieuse, et quelques péripéties lors du trajet, une yole quatre barrée, et une yole double ont pris le départ avec une quinzaine de minutes de retard sur le reste de la flotte. Ceci n'a pas empéché de profiter d'un bassin que l'on a envie de revoir sous le soleil. L'ile Chevret, l'ile aux moines que nos 2 bateaux ont contournés en se rallongeant, certes un peu, mais qui ceci nous a permis d'entendre et voir les huitriers pie. Enfin après plus d'une heure de navigation, la boucle de 12 kms ayant été bouclée, chacun a pu profiter d'un excellent accueil de la part du club de la Richardais. Apéritif et repas de "galette saucisse" ( la vraie galette de blé noir, et non pas la crêpe 🙂) , animée au son de l'orchestre "La note Buissonière" avec des musiques traditionnelles de Haute Bretagne. Les 2 équipages Hennebontais se sont vu cités et récompensés lors de la remise des prix qui a précédé le dessert.
En conclusion une très bonne journée dans une ambiance sympathique avec quelques bonnes idées pour les 30 ans de l'Aviron Hennebontais.

... / ... Lire la suite


La randonnée du Pruneau sur le Lot (15 Septembre 2018) - par yann le 20/09/2018 14:05

Sept rameurs ( Nathalie, Paule, Maxime, Jean-François, Yann, Jean-Yves et moi-même) et une accompagnatrice (Vonette) se sont rendus le 15 et 16 septembre à Sainte Livrade sur Lot pour y participer à la 11e Randonnée du Pruneau.
Nous n'étions pas les seuls à venir d'assez loin, car il y avait aussi une équipe suisse de Nyons(sur le lac Léman), une équipe de Meaux (sur la Marne), une équipe de Nogent Sur Marne et trois équipes de Bayonne.

Le programme comportait deux sorties d'aviron, des visites du pays et plusieurs repas festifs. L'accueil des bénévoles de Ste Livrade et la météo furent au top !

Le samedi , nous avons pu admirer une première fois cette très belle rivière du Lot lors d'un parcours de 14 km en direction de Temple sur Lot, où nous avons pu apercevoir la base d'entraînement de l'équipe de France d'aviron. Cinq parmi nous avions pris place dans une yolette prêtée par le club et deux (Nathalie et Paule) dans leur huit de couple.

Le dimanche, nous avons ramé dans le sens opposé vers Vileneuve sur Lot sur 13 kilomètres, où nous attendait un bon petit encas. Comme nous ramions tous sur le huit de couple ce jour-là nous avons profité des 13 kilomètres du retour pour placer quelques accélérations bien senties.

Le programme extra-sportif comportait d'abord une visite pédestre (en soirée) du centre-ville, où nous attendait un repas italien animé par un superbe ténor qui nous a chanté une dizaine d'airs magnifiques du répertoire des chants italiens classiques.

Le lendemain, nous avons pu visiter Pujols, une jolie petite ville fortifiée de la guerre de cent ans d'où nous avions une vue splendide sur la vallée du Lot. Ce fut ensuite le tour au vieux centre ville de Villeneuve sur Lot avec son très beau marché et pour finir la petite cité de caractère de Casseneuil.

Pour nous restaurer, les bénévoles du club saint-livradais nous ont concocté des repas succulents faisant abondamment appel à l'excellente cuisine locale ce qui a bien augmenté la très bonne ambiance des cinquante convives que j'ai essayé de traduire en quelques chansons lors du repas du samedi soir.
20180920_saintlivrade.jpg

En conclusion , le responsable de la commission loisirs remercie nos rameuses et nos rameurs d'avoir dignement représenté l'Aviron Hennebontais à cette occasion et suggère à tous les membres du club de remettre ça lors des prochaines éditions de cette "randonnée du pruneau d'Agen"  !

Les photos sont ici

Johan

... / ... Lire la suite


Sortie dans le Golfe 28 Aout 2018 - par yp le 28/08/2018 12:30

Les photos sont ici

L'île de Méaban en vue pour le pique-nique !

20180825_golfe_morbihan.jpg


sortie Ria d'Etel 21 juillet 2018 - par jbl le 14/08/2018 10:03

Les photos ici


Avirons de l'espoir Douarnenez - par jbl le 09/08/2018 15:49

Espoir1.JPG   Album

12 rameuses et rameurs de l'aviron Hennebontais ont participé à la 6 ème édition des avirons de l'espoir organisés par l'aviron Douarnenez au profit de l'association "Céline et Stéphane".
Cette manifestation qui a lieu tous les 2 ans lors des fêtes nautiques de vieux gréement de Douarnenez, a réunis 10 yoles dont 2 yoles hennebontaises, soit 50 rameurs venant pour les plus lointains de Nogent sur Seine. Les bretons ( Lorient, Paluden, Plougonvelin, Tregunc, et Douarnenez) étaient également de la fête.
Une tres belle journée ou chacun à profité de conditions rudes à l'aller ( 25 à 30 noeuds de vent de face) et des surfs au retour. Pique nique sur la plage pour tous et baignade ont suivi, avant un après midi de navigation dans la baie au milieu des vieux gréements. Du grand et beau spectacle..
La journée s'est terminée en musique et en chanson par des galettes saucisses et une spécialité de Douarnenez: le kouign..."

... / ... Lire la suite


Danube.jpgPaule sur le Danube - par jbl le 01/07/2018 17:09

Me voilà rentrée depuis trois semaines, et je peux vous assurer que je me suis régalée, prête à recommencer…

L’envie de ramer n’en est qu’accentuée.

Une rameuse novice et motivée débarquant en pleine nuit à Belgrade , sans téléphone car indisponible, à la recherche de Christophe et sa voiture grise dans un parking d’aéroport serbe :  le raid commence tout de suite, je rame déjà, vive l’aventure !

Nuit très courte sous tente au rythme des chiens qui se répondent et annoncent mon arrivée aux autres qui dormaient et ne dorment plus ..à cause de moi….Aïe aïe aïe…Lever à 5 heures, on ne cause pas beaucoup. Un Bienvenu bref au p’tit dèj, une présentation succincte. Normal.

Première journée en yolette pour 40 kms sur la Save et rejoindre le Danube à  Belgrade .

Premières consignes : apprendre à ramer à l’ économie jusqu’à 10 coups/minute ! De quoi se pencher sur ses préparations de pelles et autres multiples décompositions et recompositions de mouvements.

Quel plaisir de s’infiltrer ainsi dans un groupe et dans ce rythme lent au fil de l’eau avec l’émerveillement que l’on me connait ! Apprendre aussi à se taire, un peu, avec le sourire pour ne point fatiguer certaines âmes sensibles ou peut-être émoussées par déjà six cent kms de cohabitation .

J’observe, j’écoute, je jubile. Je ne fatigue pas, merci le courant qui nous aide.

Et, j’ai chaud !! Le maillot de bain sera ma tenue sur le bateau, avec la crème solaire, pas même un petit coup de soleil sur le nez ! Plus besoin de coussin de coulisse, j’en ai un intégré bien plus stable, pas une ampoule aux mains non plus, adieu  gants et autres bandages ! Me voilà rassurée, je sais que j’irai jusqu’au bout. Je pense aussi avoir rassuré certains collègues aguerris qui semblent impressionnés par la petite Bretonne débutante. Certains, pas tous.

Cinq jours d’aviron pour commencer, jusqu’à 82,500 kms en une journée et entrée dans les fameuses portes de fer sur ce fameux Danube alors serbo-roumain. Il n’est plus bleu, il est vert, il est magnifique entre ces falaises.

Cinquième jour et l’orage nous course, vite aux abris le midi. La tension est dans l’air et sur les yolettes. Une belle rencontre, encore une, avec un patron de bar qui nous offre un breuvage vivifiant à base de noix, de l’eau.. de vie je crois et des loukoums avec du vrai café…turc et Mireille Matthieu et Edith piaf pour ne pas nous dépayser.. Et une petite sieste, obligatoire, dans un hamac! L’orage s’éloigne, les tensions avec et c’est reparti pour une trentaine de kms. Mais c’est sans compter sur le vent qui se lève, change avec les méandres du fleuve transformé en mer. Impressionnant. A la barre, je suis directive, il faut ramer, ne pas cesser de ramer, court, fort ! A moi de jouer avec les vagues, je m’amuse, je suis calme et concentrée. Je suis de loin l’autre yolette experte avec les deux rameurs de mer de Claouey : notre corsaire Yves et Béatrice à la barre, une fille du Finistère ! La Bretagne est avec nous, rien à craindre.

Le soir, repos bien mérité dans une auberge de jeunesse : une chambre pour douze : ça tombe bien, nous sommes douze, 6 femmes, 6 hommes. Quelle équipe ! Justement, il y a foot ce soir, et vive la France ! Ambiance chaleureuse devant le match dans un bar en compagnie d’enfants franco-serbes heureux. La victoire se fête au resto ; la nuit sera courte encore..

Un lever tôt pour voir l’écume sur les crêtes des vaguelettes… force 4/5 sur la mer Danube! On peut faire la grasse.. enfin qui veut. Pas moi, je profite du lever du soleil et de l’air vivifiant. Les yolettes laisseront la voie fluviale pour les routes de montagne avec travaux et autres tunnels étroits. Le vent ne faiblit pas. C’est encore du sport !

IL fait très chaud. Nous arrivons dans une ville touristique et…accident : la voiture de René se fait tamponner et le coffre ne ferme plus…Il faut trouver un carrossier après démarches entre police et assurances. Jour noir.

Mais on dort dans une chambre luxueuse et sur un matelas confortable.

Demain je conduis avec Béatrice.

Quelle partie de rigolade sous la chaleur, cette journée à chercher avec l’autre Bretonne un endroit pour accoster, un terrain pour camping sauvage dans un petit village serbe charmant. On a trouvé le chemin, celui de Hollywood . Un chemin de terre, cailloux, trous pour les Méganes attelées.

Bref, que d’aventures, de rencontres, de surprises et toujours un plaisir, une joie de partager ces moments sur l’eau ou sur routes, même si ça n’a pas été toujours simple.

Passage de frontière épique, et découverte de la Roumanie pauvre mais accueillante et bienveillante. Le pays qui vit en harmonie avec les animaux : chevaux chiens chats moustiques cigognes oies moutons ânes serpents poissons pélicans et autres oiseaux . Un délice ! Un émerveillement ! Respect.

Merci Christophe de m’avoir permis de vivre cette aventure sportive et encore plus : humaine.

VIVE L’AVIRON !

Paule

http://globetrotte.free.fr/croatie/

Des photos ici

... / ... Lire la suite


Cross annuel. Collège Kerdurand Riantec - par jbl le 14/04/2018 14:15

REGATES DU C.N. LAVAL 25 Mars 2018 - par jbl le 27/03/2018 10:10
Epreuve SH2x LECOQUIL CHARRON-BELAUD       3ème 3:18.54
Epreuve SH4x LECOQUIL HERVAULT CHARRON-BELAUD BELAUD     3ème 3:03.03
J16F1X /Fin.C BORELL Alice 2nde 3:54.41
SH1x DANES Baptiste 3ème 3:21.94

Bravo aux valeureux.ses compétiteur.trices !

... / ... Lire la suite


Pour la recette du "carrot cake apéritif": - par nathalie le 21/02/2018 23:23
* 250 g de carottes épluchées* 120 g de beurre* 200 g de farine* 1 sachet de levure chimique* 3 oeufs (ou 2 gros )* 2 c. à soupe de sucre* 100 g de Comté râpé* 80 g de noix * Sel, poivre et autre épice comme du curry
1/ Préchauffer le four à 180°C2/ Beurrer et fariner un moule à cake.3/ Eplucher les carottes et les râper. Réserver.4/ Faire fondre le beurre et réserver.5/ Tamiser la farine avec la levure.6/ Dans un saladier, fouetter les oeufs avec le sucre, ajouter le beurre fondu. Sel poivre et épices.7/ Incorporer le mélange farine/levure, puis le Comté, les noix grossièrement concassées et les carottes.8/ Verser la préparation dans le moule à cake et faire cuire pendant 20 minutes à 180°C. Baisser ensuite la température du four à 165°C et poursuivre la cuisson pendant 30 minutes.

Animations scolaires - par jbl le 17/02/2018 19:11

Le mercredi 14 février 2018, pour la 3è année consécutive, l'Aviron Hennebontais a répondu à l'invitation de Renaud BEUCHER, professeur d'E.P.S. au collège P. et M. CURIE, pour animer un atelier d'ergo-aviron, dans le cadre de l'U.N.S.S. . 30 élèves, de 11 à 15 ans, organisés en équipes de 3, représentant les collèges P.et M. Curie, d'Hennebont, Paul Langevin d'Hennebont, et Kerdurand de Riantec ont rivalisé d'ardeur dans des simulations de courses d'aviron, en utilisant une batterie d'ergomètres (rameurs). Les élèves  ont suivi les conseils des encadrants de l'Aviron Hennebontais pour l'utilisation de ces appareils de musculation qui reproduisent exactement les positions et les gestes du rameur sur l'eau et qui font l'objet de compétitions jusqu'au niveau mondial. Avec ce dispositif, les jeunes pouvaient suivre leur progression sur un écran.

C'est dans la bonne humeur et  la combativité que les élèves se sont mesurés, et tous pourront s'ils le souhaitent,  à l'invitation de l'Aviron Hennebontais, bénéficier d'une séance gracieuse de mise en pratique sur l'eau dans l'une des embarcations du club.

Les portes de l'Aviron Hennebontais, situé 47, rue Eric Tabarly, sont ouvertes pour des séances d'initiation à l'intention des jeunes le mercredi et le samedi à 14h et pour les adultes le samedi et le dimanche à 9h30.

Contacts : 06 07 86 34 79 et 06 86 42 80 50 , aviron.hennebontais@laposte.net

... / ... Lire la suite



Invitations des clubs

Randonnée des trois frontières 
25 et 26 Août Metz 

Randonnée des Pruneaux
15 et 16 septembre sur le Lot

Randonnée des 3 Rivières
Pentecôte 2019 Bayonne

Randonnée "la Baie des Anges"
Nice 1 et 2 décembre

Vous êtes ici :  Accueil